mercredi 8 février 2017

La Confrérie de la dague noire tome 5 : L'amant délivré

Auteur : J.R. Ward
Editions : Milady
Nombre de pages : 656
Date de sortie : 17 février 2011
Prix : 920

Résumé :

Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs.
Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Impitoyable et brillant,
Viszs est doté d’un pouvoir de destruction incroyable et d’une aptitude terrifiante à prédire l’avenir. Torturé par son passé, il ne fait pas dans les sentiments. La lutte contre les éradiqueurs est sa seule passion… jusqu’au jour où il croise la route du docteur Jane Whitcomb. Tout pourrait changer grâce à elle, mais Viszs est rattrapé par un destin incompatible avec celui de la jeune humaine…



Extrait :

V. s'adossa contre les oreillers et étudia la ligne sévère de son menton.
- Enlevez votre blouse.
- Pardon?
- Enlevez-la.
- Non.
- Je veux que vous l'enleviez.
- Eh bien, vous pouvez toujours courir. Suis-je bête! Dans votre état, vous ne pouvez même pas courir. Quel dommage!

Mon avis :

C'est avec plaisir que je me suis enfin plongée dans le 5ème tome de la Confrérie de la dague noire, et bien que Viszs ne soit pas mon personnage favori, j'avoue qu'il m'a quand même touché au fil de ma lecture.

Dans ce tome, Viszs va apprendre l'origine de ses pouvoirs et on peut dire que ça ne va pas lui faire plaisir puisque cela va le condamner à une vie qu'il ne désire pas le moins du monde.
En parallèle, il va rencontrer le docteur Jane Whitcomb qui va lui inspirer des sentiments qu'il n'a jamais vraiment vécus jusque là. Mais Jane est condamnée à l'oublier.

John et Fhurie ont également une bonne place dans ce 5ème tome et j'avoue que ça m'a donné encore plus envie de lire leur tome respectif.

On en apprend plus sur l'univers religieux de la communauté vampire. Et on peut dire que celui-ci est aussi oppressante que la glyméra que l'on a découverte dans le tome précédant. Les règles qui le régissent sont ancienne et implacables. Les élues m'ont vraiment fait beaucoup de peine. Mais la fin nous donne une impression de mieux quand à leur situation donc : à suivre dans le prochain tome.

Comme je le disais, Viszs n'est pas le personnage que je préfère. Et je dois dire que ce n'est qu'à partir de la deuxième partie du roman que j'ai vraiment commencé à le voir d'un autre oeil. On découvre un homme brisé par son passé brutal.

Jane est quand à elle une chirurgienne urgentiste de renom. Et tout comme Viszs, son passé n'est pas
rose du tout. C'est une femme indépendante au fort caractère. Et même si je l'ai appréciée, je dois dire que je ne m'en suis pas particulièrement attaché.

J'ai hâte de lire les tomes suivant en commençant par celui sur Fhurie qui m'intrigue depuis le début de cette saga. Va-t-il détrôner Rhage dans mon coeur ? On verra !


16/20

Sur ce bonne lecture mes petits bambous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire