mercredi 25 janvier 2017

Demain les chats

Auteur : Bernard Werber
Editions : Albin Michel
Nombre de pages : 308
Date de sortie : 28 septembre 2016
Prix : 20,90

Résumé :

Pour nous une seule histoire existait : celle de l’Humanité. Mais il y a eu LA rencontre. Et eux, les chats, ont changé à jamais notre destinée.







Extrait :

" - Se battre. Toujours se battre. Pourquoi le monde est-il aussi violent?
- Peut-être que s'il n'y avait pas de violence on s'ennuierait. Les jours se ressembleraient tous. Tu imagines, s'il faisait beau tous les jours? La violence est un peu comme l'orage. Une soudaine concentration d'énergie qui explose. Et une fois que tout est déchargé, une fois que les nuages noirs se sont transformés en gouttes de pluie, et que toutes les gouttes sont tombées, cela s'arrête et les beaux jours reviennent. Il y a de la violence partout. Même les plantes se battent. Les lierres étouffent les arbres. Les feuilles sont concurrentes et se volent entre elles l'accès aux rayons du soleil."


Mon avis :


J'ai vraiment hésité à acheter ce livre. Les avis à sa sortie étant assez mitigé, je n'avais pas vraiment envie d'être déçue par un livre de Bernard Werber qui est un auteur que j'affectionne tout particulièrement. Et puis finalement j'ai craqué...

On va suivre l'histoire de Bastet et Pythagore, deux chats parisien, dans une ville qui sombre peu à peu dans la guerre civile suite aux attaques terroristes.

Comme tout roman de B. Werber qui se respecte, des tas de questions sur l'humanité sont soulevées, comme des interrogations sur la guerre, l'écologie, la science, l'homme en lui même. Et je dois dire que ces interrogations sont renforcées par le point de vue de Bastet qui observe le monde de ses yeux de chat et non pas d'humain.

Les idées des chats sont parfois à l'inverse des nôtres. Par exemple nous sommes leur serviteur, alors que de notre point de vue, ce sont nos animaux de compagnie, nos amis mais pas nos maitres.

Pourtant, j'ai trouvé Bastet très "humaine" dans sa façon de se comporter. Elle ressent les mêmes émotions que nous, pense et agi parfois comme une humaine. Et c'est ça qui permet de s'attacher facilement à elle.

Au fond, cette histoire est en quelque sorte son voyage initiatique. Elle le commence comme une simple chatte assez immature, curieuse de comprendre ce qui l'entoure et qui à pour but principal d'entrer en communication avec les autres espèces. Puis, au fil du roman, elle évolue grâce aux informations que lui apporte son ami Pythagore lors de leurs discussions et grâce aux évènements dont elle est témoin. Ainsi elle voit son monde sous un autre angle et le comprend mieux.


Pythagore est très différent, il est en quelque sorte un personnage assez inaccessible. Il a la connaissance grâce à son "Troisième oeil", mais pas les sentiments. A l'inverse de Bastet. C'est un maître qui enseigne à sa disciple (comme le vrai Pythagore grec). Il est à une certaine distance de nous, due à son savoir, et j'avoue que cette distance n'a pas fait en sorte que j'apprécie ce personnage.

J'ai trouvé le thème de la guerre civile assez curieux mais au final, cela colle parfaitement avec le roman qui est fait pour s'interroger au fil de notre lecture.

Le style d'écriture est riche mais se lit facilement si on prend son temps.
J'avoue que je n'aime pas lire les livres de B.Werber d'une traite. Je trouve que c'est mieux de faire des pauses pour pouvoir laisser germer nos réponses aux interrogations et à certains idées du roman.


En bref j'ai vraiment appréciée ma lecture.

17/20

Passages que j'ai beaucoup appréciés ou qui m'ont interpellée :
p.152 : les sens humains
p.155 : Felix
p.165/166 : le libre arbitre

2 commentaires:

  1. Pour moi aussi ce livre m'a plutôt plu, même si ma note /20 est moins élevée !
    C'était mon premier Werber et je dois dire que je ne suis pas déçue ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh ! Le baptême du feu alors ! Je suis contente que tu l'aies aimé !
      Et si tu veux lire des autres romans de Bernard Werber, je te conseille Le Miroir de Cassandre, et Le Sixième Sommeil, ils sont plus faciles à lire donc pour se mettre dans le bain c'est l'idéal. Après tu as le chois avec lui ^^ Les Fourmis et Les Thanatonautes sont super aussi :)
      Bisous !

      Supprimer